Sofradir relève le défi du handicap avec l’appui du GETH

Nous mettons en avant les bonnes pratiques des entreprises favorisant l’insertion de collaborateurs en situation de handicap dans leurs équipes. Sofradir, fabriquant de détecteurs infrarouges pour applications militaires, spatiales ou industrielles, mène une politique RH tournée vers l’intégration.

Sofradir relève le défi du handicap avec l’appui du GETH

Sofradir relève le défi du handicap avec l’appui du GETH

C’est en s’accompagnant du GETH et d’autres partenaires que cette entreprise est passée de 2% à 6.3% de ses collaborateurs en situation de handicap, dotés pour certains de profils techniques très pointus.
Dimitri Pruvot, responsable du recrutement et des affaires sociales chez Sofradir, en témoigne :
« Grâce aux partenariats tissés avec un réseau d’acteurs spécialisés tel le GETH (Groupement d’Employeurs des Travailleurs Handicapés), Sofradir est parvenu à intégrer des salariés au handicap lourd, ainsi qu’à maintenir dans l’emploi plusieurs salariés devenus travailleurs handicapés. »

Si aujourd’hui, 6.3 % de ses équipes sont composées de collaborateurs en situation de handicap, le recrutement effectué par le GETH y a participé.
70% des adhérents de ce Groupement d’Employeurs jugent que les salariés du GETH ont un impact positif au sein de leurs équipes. Ils mettent l’accent sur la motivation et le présentéisme de ces salariés, mais aussi sur l’accompagnement à la prise de poste et le suivi fait par le GETH tout au long de la mise à disposition du salarié. En effet, le GETH gère les contrats des salariés et pérennise leur emploi.

Christine Maillard-Althuser revient sur le succès de cet accompagnement

Comment définissez-vous le rôle du GETH auprès des entreprises ?

Le GETH a pour rôle de mettre à disposition de ses entreprises adhérentes des salariés qualifiés en adéquation avec les compétences attendues. En tant qu’interlocuteur référent, le GETH valorise toutes les actions favorisant l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, et pas uniquement l’embauche. Par exemple, il va promouvoir une « mise en situation professionnelle » pour les jeunes à travers des visites d’entreprises.

Dans le cas de Sofradir, le recrutement est important, mais on sait aussi que ce groupe mène une sensibilisation interne au handicap via un intranet dédié à la diversité. Quel est votre accompagnement auprès de cette entreprise ?

En amont: dès que Sofradir a une offre de poste à pourvoir, l’entreprise nous la transmet. On répond avec les salariés disponibles ou ceux de notre vivier. Notre relation est constructive, c’est un partenariat qui va au-delà du CV et qui permet de créer la rencontre, les interlocuteurs se font leur opinion et ont confiance par rapport aux candidatures que nous leur envoyons. La mise à disposition répond à des besoins en compétences. Nous sommes attentifs à l’intégration du salarié et à l’aménagement de son poste. Nous veillons également à la montée en compétence par rapport aux besoins du poste.

Voici un exemple concret de l’une de nos salariés actuellement en mission chez Sofradir

Riche d’une expérience en montage et contrôle dans le domaine de la confection, Rose-Marie s’est adaptée à l’environnement de la salle blanche. Elle réalise chez Sofradir des opérations très minutieuses de grattage, collage et marquage sur de petites pièces, et a su transférer ses compétences et sa dextérité manuelle du domaine textile à celui des détecteurs infrarouges… A son arrivée, son poste de travail a été adapté pour tenir compte de son handicap. Elle est très bien intégrée à l’équipe et apprécie son poste tout comme l’ambiance de travail.

Sofradir espère atteindre un pourcentage de 10% de travailleurs handicapés,  quel est l’intérêt pour cette entreprise de dépasser l’obligation légale, qui est de 6% ?

Peut-on essayer de sortir de ces chiffres? Ouvert à la diversité, Sofradir embauche avant tout des personnes avec des compétences. Embaucher des salariés par le biais du GETH leur permet d’avoir du personnel sérieux et peu absent et de répondre à leurs besoins par rapport à des profils techniques. Les travailleurs en situation de handicap sont des travailleurs comme les autres, qui grâce à leur implication et leur savoir-être apportent leur potentiel professionnel, et cela Sofradir l’a bien compris.

Grâce à sa politique RH tournée vers l’intégration de personnes en situation de handicap dans ses effectifs, Sofradir s’est vue décerner le prix handicap de la Charte de la diversité.

Article écrit en partenariat avec Talentéo.